Biographie

C’est en 1982 que ma conscience s’est éveillée à quelque chose en moi qui ne dépendait ni de ma volonté, ni de mes croyances, ni de mes désirs. Ce fut après une longue journée de travail dans mon cabinet de kinésithérapie. Je me suis soudainement décidé à m’asseoir sur un marchepied avant de rentrer chez moi. Mes yeux se sont fermés sans que je le veuille, je n’en avais pas l’habitude. Soudain une force intérieure m’a redressé, ma colonne vertébrale s’est érigée, le sommet de ma tête montait vers le ciel et je me sentais rempli avec une saveur extrêmement agréable. Ce fut très surprenant.

A partir de ce moment là je me suis intéressé à « ça », ne sachant rien de ce qui se passait. Je me suis mis à méditer, c’est un bien grand mot pour dire que je fermais les yeux et que je dirigeais mon attention vers mon intérieur à la recherche de la source qui avait déclenché cette sensation de plénitude surprenante et agréable.

La suite de mon chemin s’est déroulée sans que ma volonté intervienne, sans avoir d’objectif particulier sinon celui d’aller vers cette source. Je ne savais rien de la Spiritualité et de l’ésotérisme, je ne pouvais que constater les manifestations variées qui s’imposaient à moi. Cependant, j’étais très intéressé, curieux, avide de ce que je ne savais pas, ne connaissais pas.

Petit à petit je sentais que ma pratique de kinésithérapie, même si elle apportait de l’aide et du soulagement à mes patients, ne me convenait pas. Il me fallait faire autre chose. Le toucher thérapeutique me plaisait beaucoup. Une publicité attira mon attention et je me suis inscrit à cette formation de thérapie manuelle douce. Cette école m’a ouvert à la possibilité de rentrer en relation avec le sujet de manière plus profonde. J’ai découvert qu’il existait, au delà de la peau, au delà de ce que l’on peut voir avec les yeux, une vie plus intime. Au delà de la surface je pouvais percevoir une mouvance intérieure qui résonnait avec la mienne.

Quelques temps plus tard, ma pratique en cabinet m’a révélé autre chose que ce que l’on m’avait enseigné et que, en bon élève j’avais appliqué scrupuleusement. En fait il n’y avait rien à faire sur le sujet, rien à imposer, rien à empêcher ou amplifier. Il me suffisait d’entrer en relation avec le patient par l’intermédiaire de mes mains pour qu’un processus constructif libératoire se déclenche. Il me suffisait d’accompagner en gardant une bonne relation de présence. Nul besoin de savoir quoique ce soit, juste être là dans la verticalité, sans autre intention. Il fallait tout accueillir, sans jugement sans interprétation. Accueillir ce qui se passait chez le patient mais aussi en moi-même.

J’ai poursuivi ce cheminement seul en apparence, encouragé par les résultats inattendus voire inespérés. Cette pratique s’est considérablement transformée tout en restant la même. Ce qui a changé, chemin faisant, c’est la qualité de la présence. J’y reviendrai.

En 1992, une patiente me présente un prospectus avec une photo d’une femme indienne habillée de blanc. Il s’agissait d’une proposition de programme où cette femme indienne accueillait toutes les personnes dans ses bras sans distinction Elle était appelée Amma. Immédiatement j’ai ressenti ce désir impérieux d’y aller sans rien savoir de plus. Pourtant, précédemment, j’avais eu une expérience décevante et douloureuse avec un pseudo-guru, je n’avais plus aucun désir d’en rencontrer une ou un autre. J’étais devenu allergique à toute personne qui me disait ce que j’avais à faire ou à penser.

Cette première rencontre avec Amma fut un moment décisif, un instant qui marque une vie pour toujours. C’était elle que j’attendais sans le savoir ni la connaître, la rencontre fut fulgurante, ce qui s’est passé dans ces instants était exactement ce que je désirais inconsciemment. C’était Elle qui me guidait et c’est Elle qui me guidera jusqu’à la fin.

En 1995, je ressens le désir de partir pour l’Ashram d’Amma en Inde. Je n’avais pas les moyens financiers pour subvenir aux nécessités de cette époque et encore moins pour partir trois semaines sans travailler. En trois mois j’ai gagné tout ce qui était nécessaire, rien de plus et rien de moins. Les patients affluaient sans que je sache pourquoi. Ce voyage, ce séjour initiatique fut une pure merveille. Chaque instant m’était dicté sans que quiconque me parle. Je voyageais dans un couloir extrêmement étroit. Ne parlant pas anglais à cette époque il m’était impossible de communiquer. Un jour peut être je raconterai tout ce qui s’est passé mais ce n’est ni le lieu ni le moment de le faire. Ce n’est d’ailleurs que bien plus tard que j’ai compris tout ce qui s’était passé.

Depuis cette date, toute ma vie s’est dirigée vers le Divin qui réside en chacun.

Ma pratique de soins a considérablement évolué par la modification progressive de la présence qui m’habite.

La rencontre peut aider des personnes à être soulagées de leurs souffrances physiques, émotionnelles et mentales. Elle peut aussi éveiller leur attention à la présence du merveilleux intérieur. C’est Lui le véritable guérisseur. Il n’est nul besoin de croire en quoi que ce soit pour en bénéficier. Se fera ce qui doit se faire. Il suffira d’accueillir ce qui peut advenir de cette rencontre.

C’est important et intéressant de constater que je n’y étais pour rien dans le déroulé de ma vie et dans mon cheminement Spirituel, tout s’est imposé. Je n’ai pas choisi, j’ai dit oui et c’est tout, je ne pouvais d’ailleurs pas faire autrement. Il est très clair pour moi aujourd’hui que le Divin par sa Grâce gouverne totalement la vie de chacune et de chacun.

Maintenant, mon chemin se poursuit jusqu’à l’ultime. Une très forte impulsion me pousse à la transmission. Que ce soit par des soins thérapeutiques, des enseignements, des pratiques Spirituelles, l’étude des textes sacrés, le but est le même, éveiller et accompagner sur le chemin de la vie.

Que vous soyez ici ou ailleurs, n’hésitez pas à me contacter si vous le souhaitez pour organiser des rencontres, des conférences ou d’autres formes qui pourraient vous intéresser. Pour cela vous pouvez utiliser le formulaire de contact en ligne.